Gratin de pâtes automnal aux champignons, butternut et noisettes

C’est la semaine automnale chez Kélou 🍁🍂!

Je profite de cette semaine pour vous poster toutes les recettes d’automne que je n’ai pas encore pris le temps de vous poster et qui stationnent depuis un moment dans mes brouillons, avant de passer, la semaine prochaine, aux préparatifs de Noël!Bon, je vous préviens, toutes les recettes de la semaine sont dans les mêmes tonalités et tournent autour des mêmes saveurs, mais quand on aime on ne compte pas! Les « courgeophobes » passeront donc leur tour cette semaine 😜.
J’ai mis au point la recette du jour avec mon tout premier achat de butternut de la saison, et depuis je n’ai pas arrêté de la refaire!
Je suis toujours à la recherche d’idées de plat complet pour nourrir mes fauves en satisfaisant à la fois les gloutons qui se dépensent physiquement et qui ont besoin de se rassasier en rentrant d’une bonne journée de boulot, et ceux qui font un peu attention à leur ligne; une équation pas toujours facile à résoudre…
Cette recette est pour moi un bon compromis puisque je la réalise avec tout ce que vous trouverez entre-parenthèses dans les ingrédients et qu’au final on arrive à obtenir un plat qui remplit pas mal de cases.
Dans le même esprit automnal de plats plus ou moins complets, consultez également les recettes récemment publiées comme les conchiglioni aux champignons, la butternut rôti façon Hasselback, ou redécouvrez des recettes plus anciennes comme la poêlée de quinoa, potimarron et graines de courge, le crumble de butternut, le potimarron et châtaignes rôtis au sirop d’érable, les potimarrons façon tartiflette, le parmentier de potiron au bœuf et aux épices, le parmentier de canard au potiron et à la patate douce et enfin le gratin de pommes de terre et butternut façon savoyarde (cliquez sur le nom des recettes pour y accéder).

Gratin de pâtes automnal aux champignons, butternut et noisettes

Ingrédients pour 4 personnes:

250 gr de pâtes crues type fusilli, macaroni, farfale (si possible au sarrasin ou à la châtaigne)
250 gr de champignons de Paris (ou autres)
400 gr de chair de butternut
2 échalotes
150 gr de lardons fumés (ou râpé de jambon fumé ou de lardon)
4 feuilles de sauge fraîche (facultatif)
25 cl de crème liquide (ou autre aide culinaire sans lactose)
50 gr de noisettes
sel (si possible fumé)
poivre
Temps de préparation: 10 mn
Temps de cuisson: 10 mn à la poêle + 25 à 30 mn au four
Faire cuire les pâtes « al dente » dans un grand volume d’eau salée le temps indiqué sur le paquet et les égoutter.
Pendant ce temps, éplucher les échalotes et les hacher finement.
Dans une grande poêle, mettre les lardons avec les échalotes hachées et faire revenir 2 à 3 mn.
Éplucher les champignons et les couper en lamelles.
Ajouter les champignons dans la poêle et poursuivre la cuisson 5 mn.
Éplucher et couper la butternut en dés pas trop gros (1,5 à 2 cm).
Puis ajouter les dés de butternut, assaisonner avec le sel, le poivre et la sauge finement ciselée.
Cuire encore 2 mn pour précuire la butternut.
Pendant ce temps concasser grossièrement les noisettes.
Une fois la poêlée cuite, mettre les pâtes et les légumes dans un plat à gratin, rectifier l’assaisonnement et mélanger.
Arroser le gratin de crème liquide.
Parsemer le gratin des noisettes concassées et enfourner pour 25 à 30 mn.

Les secrets de la recette:

  • Je fais cette recette avec de la butternut parce que c’est vraiment ma courge favorite mais vous pouvez parfaitement la réaliser avec une autre courge comme du potimarron. Un soir où j’étais pressée, je n’ai pas cuit ma butternut à la poêle et l’ai mise directement en dés dans le gratin et ça l’a fait aussi. C’est meilleur quand les dés ont légèrement doré à la poêle mais si vous êtes pressés vous pouvez aussi mettre les dés crus dans le gratin en poursuivant la cuisson au four une dizaine de minutes. Généralement 400 gr correspond à une demi butternut (ça dépend lesquelles bien sûr), avec l’autre moitié faites une soupe!
  • Pour faire ce gratin j’utilise le plus souvent des pâtes au sarrasin (bio toujours) qui sont donc sans gluten. J’utilise aussi des pâtes à la farine de châtaigne quand j’en trouve et j’ai en projet des tester avec des pâtes parfumées aux champignons. Ainsi on renforce encore plus les saveurs d’automne du gratin. Mais vous pouvez parfaitement utiliser des pâtes classiques ou d’autres pâtes parfumées avec des saveurs automnales (peut-être existe-t-il des pâtes parfumées au potiron?). L’important étant d’utiliser des pâtes qui se tiennent à la cuisson et de ne pas les sur-cuire (« al dente ») : mieux vaut les sous-cuire plutôt que trop les cuire, et pour se faire vous pouvez réduire le temps de cuisson préconisé d’une minute.
  • Basiquement je fais ce gratin avec des champignons de Paris, mais vous pouvez parfaitement le faire avec des champignons plus goûteux, particulièrement avec des petites girolles.
  • Pour alléger le gratin, je mets souvent du râpé de jambon ou de lardon qui est beaucoup moins gras que des lardons classiques, on pourrait aussi ciseler une ou deux tranches de jambon. À vous de voir suivant ce que vous trouvez ou selon vos préférences.
  • Pour la crème liquide, j’aime bien mettre du brique de préparation riz/noisettes ou à base de châtaigne quand j’en trouve pour renforcer également la saveur automnale. Sinon j’utilise de la crème liquide allégée, mais si vous n’avez pas besoin de faire attention à votre ligne faites vous plaisir avec une bonne crème fleurette.
  • J’adore parsemer mes gratins aux saveurs d’automne de noisettes concassées, mais le gratin sera également délicieux parsemé plus classiquement de gruyère râpé.
  • Je trouve que la sauge se marie particulièrement bien avec les saveurs d’automne mais c’est un petit plus qui n’est pas indispensable. Vous pouvez donc soit ne pas mettre d’herbe du tout, soit la remplacer par du persil ciselé ou par un peu de laurier en poudre.
  • J’utilise du sel fumé des Salish que j’adore, c’est juste un petit plus qui donne une saveur de feu de bois fort sympathique. Il existe aussi le sel Viking chez Terre Exotique (celui qui est sur les photos, je n’ai malheureusement pas la boîte d’origine du sel des Salish que j’achète en gros en sachet) mais je le trouve trop fort en goût. De la même façon on peut aussi utiliser du poivre fumé.
  • Vous pouvez ajouter au gratin une petite boîte de châtaignes pré-cuites pour le rendre encore plus nourrissant et lui donner encore plus des saveurs d’automne.
  • Je pense qu’il y a moyen de faire encore plus rapide en utilisant des produits surgelés. Chez Picard, on trouve des échalotes déjà ciselées, des champignons émincés prêts à cuire et il me semble aussi des sachets de dés de je ne sais quelle courge.

Vous aimerez aussi :

3 Comments

  1. voila un gratin gourmand et généreux comme je les aime!!! bisous

    1. Tu m'en vois ravie 😉 ! Bisous

  2. Bonjour,
    Recette faite hier soir et validée par toute la famille. C’est délicieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *