Pain perdu à l’orange

Simplissime mais hyper gourmand!

Comme vous le savez, je déteste le gaspillage alimentaire, et dans la
mesure du possible, j’essaye de jeter le moins possible, d’autan que
l’on peut véritablement se régaler avec des recettes on ne peut plus
gourmandes comme celle que je vous propose aujourd’hui.
Je vous ai déjà proposé une recette de pain perdu,
inspirée du délicieux pain perdu que l’on mange au café Thomas à Lyon
et voilà bien longtemps que je voulais vous poster celle-ci, qui en est
une variante.
Un pain perdu aux saveurs de crêpes Suzette, hyper régressif et gourmand, bref à tester d’urgence!

Si vous non plus vous n’aimez pas le gaspillage, essayez d’autres recettes du blog à base de restes de pain comme le gâteau perdu aux pommes, le gâteau économe aux agrumes, le gratin de prunes anti-gaspi, les croûtes de pêches, les cookies noisettes-chocolat à base de pain dur, et une version salée avec le cake perdu façon croque-monsieur.

Il
y a également d’autres recettes anti-gaspi sur le blog à base d’autres
ingrédients, il vous suffit de taper « anti-gaspi » dans la barre de
recherche pour les trouver.
À vous de jouer à présent!

Pain perdu à l’orange

Ingrédients pour 4 personnes:

4 grosses tranches de brioche ou de pain rassies

2 œufs
10 cl de lait
10 cl de crème liquide
30 gr de sucre en poudre + 1 ou 2  càs pour la poêle
20 gr de beurre
2 càs de Cointreau (ou autre alcool à base d’orange: Grand Marnier, curaçao, etc…)
1 orange bio ou sans traitement après récolte
1 pointe de couteau de vanille ou 2 sachets de sucre vanillé (facultatif)
1 càs d’eau de fleur d’oranger (facultatif)
Sucre glace (facultatif)
Laver l’orange et en râper finement le zeste.
Battre les œufs en omelette avec le sucre, le zeste et la vanille jusqu’à ce que le sucre ait fondu.
Ajouter les éléments liquides: le lait, la crème et le Cointreau et la fleur d’oranger et battre de nouveau.
Verser ce mélange dans un plat long et creux type plat à gratin.
Y faire tremper les grosses tranches de brioches ou de pain en retournant régulièrement jusqu’à totale absorption du liquide.
Une fois que les tranches ont absorbé tout le liquide, faire fondre le beurre dans une poêle.
La parsemer de sucre en poudre, puis déposer délicatement les tranches de brioches.
Faire dorer environ 5 mn de chaque côté.
Parsemer éventuellement d’un peu de sucre glace au moment de servir pour faire joli.

Les secrets de la recette:

  • Il
    faut vraiment utiliser des tranches épaisses de pain ou de brioche pour
    que le pain perdu soit réussi. 3 à 5 centimètres d’épaisseur c’est
    bien. C’est bon aussi quand les tranches sont plus fines, mais c’est plus moelleux et gourmand quand elles sont épaisses.
  • Le pain perdu est bien meilleur tiède, tout juste préparé.
  • La brioche sera plus gourmande bien sûr mais le pain perdu est déjà délicieux avec du pain. Vous pouvez même utiliser du pain de mie si vous le souhaitez.
  • Le
    temps d’absorption des tranches dépendra du degré de rassissement du
    pain ou de la brioche. N’hésitez pas à les retourner de nombreuses fois,
    même sur la tranche pour que les tranches soient bien imbibées
    uniformément. Si le pain ou la brioche sont trop durs ou ne sont pas du tout rassis les tranches absorberont moins bien le liquide et seront plus difficiles à manipuler si elles sont trop fraîches (risque de cassure ou de partir en bouillie). Il faut donc qu’elles soient rassies mais pas trop dures. Et attendez vraiment que les tranches aient vraiment tout absorbé pour les faire dorer.
  • Servez
    ce pain perdu avec une boule de glace à la vanille ou au chocolat. Vous
    aurez là un dessert bon marché, super facile et rapide à faire et digne
    d’un grand chef! Et pour les dingos de la gourmandise, pourquoi ne pas ajouter quelques suprêmes d’orange, un coulis de chocolat chaud et (ou) un peu de chantilly?
  • Si
    le pain perdu est destiné à des enfants, vous pouvez le faire sans
    alcool en remplaçant le Cointreau par de l’eau de fleur d’oranger.
  • Pour
    râper mon zeste d’orange j’utilise une râpe Microplane qui zeste
    vraiment très très finement et ne prélève aucun ziste (la peau blanche
    amère).
  • Pour
    un pain perdu plus léger (mais moins gourmand et forcément un peu moins
    bon) supprimez la crème et remplacez la par du lait, voire même du lait
    écrémé.
  • Comme toujours, ce qui est « facultatif » est… « facultatif », mais ce sont souvent les petits plus qui font toute la différence 😉 .

Vous aimerez aussi :

5 Comments

  1. ça donne envie d'oublier un bout de pain dans un coin!!! bisous

    1. C'est sûr! Parfois je ne te cache pas que je fais exprès d'en acheter un peu trop dans le but d'être obligée d'en faire 😉 !

  2. Merci pour cette recette.
    Ne travaillant pas ce jour je l'ai faite à 16h. Très bon merci ! Prenez soin de vous.
    Agnès G.

  3. Merci Kelou pour cette recette qui me fait super envie ! je vais la faire dimanche. biz marie 85

  4. Recette super gourmande , il y a quelque temps j'ai fais les burgers saumon fumé une réussite miam !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *