Chutney de figues

Figues suite et fin

On termine cette semaine spéciale « figues » avec une recette incontournable sur les tables de fin d’année!
Pour manger avec le foie gras, le chutney est un « must », un accessoire indispensable.La petite touche aigre-douce va venir « casser » et contre-balancer le côté gras du foie.
Et le chutney de figues est des plus appréciés dans ces circonstances.
Il
était donc normal que je vous poste cette recette que l’on peut
parfaitement faire avec des figues surgelées au moment de Noël, mais
qu’il est quand même plus logique de faire en ce moment, en pleine
saison des figues.
D’autant que cette année les figues
ont été tellement abreuvées de soleil qu’elles sont particulièrement
savoureuses, alors profitons-en!
Profitons-en aussi pour faire de la confiture de figues à l’orange ou pour congeler des petites barquettes de figues confites à l’orange et aux épices ou de compote de figue-pêche de vigne! Ce sera tellement bon de pouvoir ressortir un peu de soleil au cœur de l’hiver 😉!

Chutney de figues

Ingrédients pour 4 ou 5 petits pots:

400 gr de figues bien mûres

2 petits oignons violets ou 1 gros (80 gr environ)
1 càs d’huile d’olive

2 càs de miel

1 càs de sucre en poudre

1 petite càc de sel

2 càs de vinaigre de cidre

1 càs de vinaigre balsamique

1 pincée de poudre de gingembre ou une pointe de gingembre frais râpé

1 pincée de cannelle en poudre

1 pincée de 4 épices (facultatif)

Quelques tours de moulin de poivre (de Sechuan de préférence)
2 brins de thym (facultatif)

1 càs de raisins secs (facultatif)

1 càs de pignons de pin ou de noix concassées (facultatif)

Éplucher les oignons et les émincer finement.
Mettre
l’huile dans une casserole avec les oignons émincés et les faire cuire
jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides (5 mn environ).
Laver les figues et les couper en 4.
Les ajouter aux oignons.
Ajouter
tous les épices et aromates (vinaigres, sucre, miel, sel, poivre,
épices, thym et éventuellement fruits secs) et faire cuire à feu doux
pendant 15 à 25 mn.
Verser dans des petits pots préalablement stérilisés, fermer et retourner immédiatement.
Les secrets de la recette:
Le
chutney peut être servi avec du foie gras bien sûr, mais vous pouvez
aussi le déguster avec de la viande rouge ou blanche froide à la place
des cornichons, mais aussi avec de la viande chaude (avec un magret de
canard miam 😋!), avec de la charcuterie, du fromage, etc…
Je
mets toujours mon chutney dans des petits pots pour éviter le
gaspillage, car généralement, on sort un chutney pour une occasion
particulière et on ne s’en ressert pas ensuite… Quoiqu’il arrive
conservez le au frais une fois entamé et n’utilisez que des ustensiles
parfaitement propre pour le prélever (si vous laissez un morceau de
nourriture dans le pot, c’est sûr qu’il moisira…). La
conservation du chutney est variable suivant le taux de sucre, le temps
de cuisson et le type de vinaigre utilisé. Pour assurer sa
conservation, je vous conseille soit de les stériliser (pas de souci de
stockage dans ce cas là) soit de les stocker au frigo (un peu embêtant
car ça prend de la place), soit encore de les surgeler et de les sortir
au fur et à mesure.
Concernant les épices, je varie les
plaisirs. Pour la cannelle et le gingembre j’en mets systématiquement,
mais pour le reste parfois c’est du 4 épices, parfois un peu de piment,
parfois de la badiane, etc…
Je ne rajoute pas
systématiquement non plus de fruits secs mais parfois pour plus de
gourmandise ou pour changer un peu la texture je rajoute des raisins
secs et parfois même des pignons de pins ou des morceaux de noix.
Vous pouvez bien sûr remplacer les oignons violets par des oignons jaunes classiques.
Si
vous n’avez pas de miel vous pouvez ne mettre que du sucre en poudre,
dans ce cas, mettez-en 4 cuillères à soupe, le miel ayant un pouvoir
sucrant supérieur au sucre. Si au contraire vous ne voulez sucrer qu’avec du miel, mettez-en 2 cuillères et demi.
J’aime
bien mélanger le vinaigre de cidre (ou de miel parfois) avec le
vinaigre balsamique. L’un apportant son acidité fruité et l’autre de la
rondeur. Mais si vous n’avez pas les deux en stock, n’en mettez qu’un
bien-sûr. Et si vous n’avez ni l’un ni l’autre remplacez les par le vinaigre que vous avez en stock.

Vous aimerez aussi :

2 Comments

  1. Lolo

    Voilà de quoi accompagner joliment le foie gras à noël ! Un délice ! Bonne journée bises

    1. Kélou

      Tu as bien raison! Bisous et bonne semaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *