Banoffee

Ce week-end, ayez la banane !!

Et voici la recette favorite de mon petit dernier !

Je la dédie à mon fiston bien-sûr, mais aussi mon adorable petite belle-soeur qui vit des moments difficiles en ce moment, à qui je pense très fort, et qui avait adoré ce dessert la dernière fois qu’elle est venue déjeuner à la maison.

Une recette super facile ( si vous suivez bien les conseils « des secrets de la recette »…) et super gourmande !

Alors direction la cuisine pour préparer un bon dessert pour dimanche midi !

Banoffee

Banoffee

Ingrédients pour 8 personnes :

3 à 5 bananes suivant la taille
Pour le caramel:
160  gr de sucre
70 gr de crème fraîche
35 gr de beurre
1/2 càc de fleur de sel
Pour la pâte:
150 gr de biscuits type galettes bretonnes, Digestives, speculoos, Petits beurre
60 gr de beurre mou  ( ou à peine fondu )
Pour la crème chantilly:
1 càs de mascarpone
220 ml de crème fleurette entière
1 sachet de sucre vanillé
1 sachet de Chantifix ou autre fixateur de chantilly
Pour la déco:
un peu de chocolat amer en poudre type Van Houtten

Préparer le fond du gâteau en mixant ou écrasant les biscuits.
Ajouter le beurre et mélanger bien afin d’obtenir une pâte friable.
Verser la pâte dans un cercle à pâtisser ( de préférence ) ou un moule à charnière et presser la pâte dans le fond.
Mettre au frais pendant la préparation du reste du gâteau.
Préparer le caramel en faisant fondre le sucre dans une casserole et quelques gouttes d’eau ou de jus de citron.
Faire cuire jusqu’à obtention d’un beau caramel blond.
Verser hors du feu la crème et le beurre et bien remuer le tout pour obtenir un mélange homogène.
Ajouter la fleur de sel et laisser refroidir tranquillement.
Préparer la chantilly en battant avec un fouet la crème fraîche avec le mascarpone.
Quand la crème commence à prendre légèrement, ajouter le sucre vanillé et le Chantifix.
Continuer à battre jusqu’à ce que la crème soit assez ferme pour pouvoir tenir sur le gâteau sans s’affaisser.
Couper les bananes en rondelles d’1 cm environ.
Sortir le moule du frigo et disposer les bananes sur le fond de pâtes en les faisant se chevaucher.
Verser le caramel sur les bananes.
Étaler la crème chantilly et placer au frais jusqu’au moment de servir.
A dernier moment, saupoudrer de chocolat amer en poudre, ôter le cercle et servir sans attendre.

Les secrets de la recette :

Si vous n’avez pas le moule adéquat, faites votre banoffee dans des verrines… Dans ce cas, ne tassez pas trop la pâte au fond sinon elle sera impossible à manger ou vos invités risquent de casser vos verrines pour la briser…
Pour info, mon cercle à pâtisser était carré et faisait 18 cm de côté.

Dans le cas de l’utilisation d’un cercle à pâtisser, il faudra bien sûr réaliser le gâteau directement dans le plat de service.
Et dans le cas d’un moule à charnière, il faudra pouvoir découper à même le fond et enlever le tour à la dernière minute, car le banoffee est très difficile à manipuler… Tout s’effondre rapidement…

Ne tassez pas trop les biscuits au fond du gâteau sous peine que ce soit impossible à découper !

Pour la réussite du caramel: mouillez légèrement le fond de la casserole, versez le sucre et laissez fondre le sucre tranquillement à feu doux, ne mélangez sous aucun prétexte avec une cuillère ou autre chose        ( sinon le caramel cristallisera… ) !!  Et ne faîtes rien d’autre en même temps ! Restez devant votre casserole car lorsque il commence à prendre, ça va très vite et si le caramel brûle, c’est foutu!! Le caramel brûlé a un fort goût amer…
Quand le caramel commence à prendre à certains endroits, pour bien répartir la chaleur, faites tourner la casserole  avec un mouvement de poignet.
N’oubliez jamais non plus que le caramel continue à cuire un peu après avoir arrêté la cuisson… Donc ne jouez pas avec le feu ( c’est le cas de le dire !!! ), et arrêtez la cuisson dès que le caramel est blond.
Attention aussi à ne pas vous brûlez !! Il n’y a rien de pire que les brûlures au caramel ( j’en ai fait les frais dans ma jeunesse, alors que je faisais des roudoudous pieds nus en maillot de bain un été… une hérésie!!! ). Attention notamment lorsque vous allez verser la crème et le beurre dans le caramel chaud, vous risquez d’avoir des projections… Donc éloignez vous !

On peut aussi faire une confiture de lait avec un pot de lait concentré sucré type Nestlé, en l’immergeant complètement dans de l’eau et en le faisant cuire fermé dans une casserole d’eau pendant 3 heures. N’oubliez pas de rajouter de l’eau de temps en temps ! Ne vous éloignez donc pas trop pendant la cuisson… Dans ce cas, rajoutez de la fleur de sel à la fin ou bien utilisez du beurre salé pour faire la pâte du fond. Le petit goût salé est très important dans la recette, il permet de contre-balancer le sucré du caramel.

Pour les paresseux ou plutôt ceux qui n’ont pas le temps ( c’est plus gentil… ), on peut aussi utiliser de la confiture de lait toute faite ou du caramel beurre salé tout prêt. Je vous recommande dans ce cas, le Salidou.

Pour réussir votre chantilly: préférez un saladier en métal ( qui conduit mieux le froid ), versez-y la crème (toujours de la crème liquide entière sinon impossible de la monter… La mieux pour la chantilly, c’est la Yoplait ), placez le batteur à l’intérieur, et mettez le tout au frais, voire au congélateur 1/4 d’heure ou 1/2 heure avant de la battre suivant le conducteur de froid choisi.
On peut ajouter une cuillère à soupe de sucre glace en plus du sucre vanillé si on aime les desserts sucrés…
Vous n’avez pas de Chantifix ? Ajoutez une petite cuillère à café rase  de Maïzena.

On peut aussi utiliser de la chantilly toute prête mais le gâteau risque de ne pas être très « présentable » car la chantilly du commerce ne « tient » pas… Donc réservez cette solution pour un dessert à la minute, préférez cette solution si vous réalisez le Banoffee en verrines et surtout mettez la au tout dernier moment !

Autre solution pour la chantilly: le siphon, mais le problème est le même qu’avec la chantilly du commerce… Elle ne tiendra pas beaucoup mieux… Donc idem: utilisez cette solution pour faire des verrines à la dernière minute et pas pour monter un gâteau à démouler à faire à l’avance.

Vous aimerez aussi :

8 Comments

  1. LadyMilonguera@Un siphon fon fon

    Elle a l'air trop bonne ta banoffee !!!

    1. Eh bien, tu dégaines vite Lady Milonguera! A peine postée et déjà un commentaire! Merci!

  2. cuisinez commeceline

    hummm j'adore ça donne super envie
    cuisinez comme céline

    1. Merci Céline! A tester au plus vite alors!!

  3. Vraiment pas régime, mais une vraie gourmandise. Merci!

    1. Il faut savoir se lâcher de temps en temps 😉 !!

  4. Bonjour
    Je recommande l’utilisation de beurre salé, c’est certain, à la fois pour le fond et pour le caramel (ça évite d’avoir à mettre de la fleur de sel, qui n’est pas forcément facile à doser; En revanche, le beurre peut être aux cristaux de sel, c’est sympa un petit grain de temps en temps sous la dent, alors qu’avec la fleur directement, on risque qu’il y en ait trop).
    Les speculoos (quelle horreur ce nom, je me crois toujours chez les gynéco…) sont une manie française :: difficile d’y échapper, dans tout plein de desserts !!! Les Britanniques utilisent pour le banoffee (dont ils sont tout de même les inventeurs) les biscuits Digestives, plutôt neutres de goût, et en tout cas beaucoup beaucoup beaucoup moins sucrés que les specullos (et franchement, s’il y a un truc dont on n’a pas vraiment besoin dans ce dessert, c’est du sucre en plus !!!).

    En revanche, je ne comprends pas l’histoire de la maïzena.L4ajouter à quoi ? C’est une fécule, il faut la cuire. Donc si on n’a pas de chantilly, on fait une béchamel à la maïzena ? Euh… 🙂

  5. PS : désolée pour toutes les coquilles, j’ai tapé très vite ! Et en plus j’ai oublié de dire un grand merci à Kelou d’avoir pris la peine de donner toutes ces indications à la suite de la recette, en particulier la consigne d’être hyper prudent quand on ajoute le beurre (et surtout la crème) au caramel. C’est assez rare, dans les blogs de cuisine, autant de souci de bien donner aux gens toutes les clefs ! Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *