Blanquette de poisson

Ma blanquette « veau » bien la traditionnelle

On poursuit la série des plats qui pourraient vous inspirez pour les fêtes de fin d’année.
Pour changer de la traditionnelle dinde aux marrons, on peut parfaitement proposer un plat à base de poisson. D’autant qu’il y a de plus en plus, parmi les familles, de personnes végétariennes ou flexitariennes (je me considère d’ailleurs dans la deuxième catégorie, ne mangeant de la viande que 2 à 3 fois par semaine grand maximum).
Un plat à base de poisson peut aussi paraitre plus digeste et moins lourd. Bon ici, c’est un plat en sauce donc au final, pas sûr que ce soit beaucoup plus « light ».
Ce plat se sert, comme une blanquette de veau, avec du riz, mais la cuisson est beaucoup plus rapide que ce basique de la cuisine française.
Si ce plat ne vous inspire pas mais que vous voulez servir du poisson pour un des repas de fin d’année, je vous propose de consulter aussi (en cliquant sur le nom de la recette qui vous intéresse) le cabillaud aux suprêmes et beurre d’agrumes, le gratin de fruits de mer au safran (un des favoris de la famille que nous mangeons très souvent à Noël), les ravioles aux 3 saumons, le saumon gravlax, le croustillant de poisson aux petits légumes, les papillotes de chou au saumon, les moules aux épinards et au safran et le fameux saumon laqué au sirop d’érable, sauce soja, noix de Pecan et sésame.
N’hésitez pas à tester les recettes avant de les présentez le jour J afin de pouvoir ajuster les recettes en fonction de vos produits, votre matériel et vos propres goûts 😉.

Blanquette de poisson

Ingrédients pour 6 personnes:

3 carottes
2 échalotes
250 gr de champignons de Paris
1 blanc de poireau (facultatif)
30 gr de beurre
500 gr de poisson blanc type dos de cabillaud, médaillon de lotte
600 gr de filet de saumon
250 gr de crevettes crues
2 càs de farine
1 citron
10 cl de vin blanc
10 cl d’eau
40 cl de crème liquide

Temps de préparation: 10 mn
Temps de cuisson: 35 mn


Éplucher carottes, échalotes et champignons.
Couper en rondelles les carottes.
Commencer à les faire revenir 5 mn dans 10 gr de beurre.
Pendant ce temps émincer les échalotes, les ajouter aux carottes et poursuivre la cuisson 5 mn.Couper le blanc de poireau très finement.
Ajouter les champignons et le blanc de poireau, saler, poivrer et poursuivre encore la cuisson de 5 mn.
Mouiller avec le vin blanc, laisser s’évaporer 1 mn puis ajouter l’eau et poursuivre la cuisson encore 5 mn.
Débarrasser le mélange de légumes dans un saladier.
Pendant ce temps, ôter la peau des filets de poisson si nécessaire et décortiquer les crevettes.
Couper les poissons en gros cubes.
Bien les éponger ainsi que les crevettes avec un papier absorbant.
Fariner les morceaux de poisson sur toutes les faces.
Faire fondre encore 10 gr de beurre dans la cocotte.
Dorer rapidement les morceaux de poissons sur toutes les faces et les déposer sur une assiette au fur et à mesure.
Nettoyer le plat de cuisson.
Y remettre 10 gr de beurre, le faire fondre.
Ajouter une cuillère de farine et mélanger.
Mouiller petit à petit avec la crème liquide tout en remuant comme pour faire une béchamel.
Remettre tous les ingrédients dans la sauce.
Assaisonner avec du sel, du poivre, le zeste de citron finement râpé, un trait de jus de citron et faire réchauffer le tout à feu doux et à couvert environ 10 mn.

Les secrets de la recette:

  • Je ne mets pas systématiquement du poireau mais cela permet d’avoir un plat avec plus de caractère et à mon sens plus savoureux, mais comme je n’en ai pas toujours sous la main, alors il m’arrive de faire sans.
  • Vous pouvez sauter l’étape du milieu qui consiste à paner les morceaux de poissons et à les faire dorer. On peut aussi les mettre directement dans la sauce avec les légumes et faire cuire le tout un peu plus longtemps (à peine quelques minutes).
  • Pour un plat un peu plus festif choisissez de la lotte plutôt que du cabillaud qui est plus commun. La chair de la lotte est plus raffinée et a surtout l’avantage de très bien se tenir. Il faut juste faire attention à ne pas la sur-cuire pour éviter qu’elle ne durcisse et devienne caoutchouteuse.
  • Et pour un plat encore plus festif, un peu de truffe râpée au dernier moment par dessus, là c’est le top du top!
  • Pour relever la saveur vous pouvez rajouter un peu de laurier en poudre (en feuille il n’aura pas le temps d’infuser étant donné que la cuisson est assez rapide) si vous en avez.
  • On peut parsemer la blanquette au dernier moment soit avec un peu de persil ciselé soit de la ciboulette ciselée.
  • Ajuster la dose de citron suivant vos goûts. Moi je préfère le zeste au jus, donc je mets le zeste complet d’un citron et un filet de jus mais vous pouvez faire l’inverse ou ajuster suivant vos goûts, certains préférant l’amertume du zeste -comme moi-, et d’autres l’acidité du jus.
  • Au départ je faisais ce plat uniquement avec de la crème (donc 40 cl comme proposé dans la recette)  mais au fil du temps je l’ai allégé en mettant moitié lait (20 cl), moitié crème (20 cl) pour faire la sauce. Bien sûr le plat est plus gourmand préparé avec de la crème, mais vous pouvez l’alléger si vous le désirez. À vous de voir ce que vous préférez.
  • J’aime bien mettre aussi parfois un peu de pistils de safran (5 ou 6 et au tout dernier moment, le safran est fragile et ne supporte pas bien la cuisson) pour changer.




Vous aimerez aussi :

10 Comments

  1. j'adooooore!!! bisous

    1. Tant mieux 😉 ! Biz

  2. Oh cela me semble trop bon!

    1. Yes! C'est pas mal 😉 !

  3. Quelle bonne idéee !! peut-on la faire au thermomix ? Comme la blanquette de veau ? des conseils pour le temps de cuisson ?
    Merci Kélou

    1. Je ne la fais pas au Thermomix mais je pense que ça peut se faire en faisant la sauce dans le bol et en faisant cuire le poisson et les crevettes dans le Varoma. Quant au temps de cuisson je ne sais pas trop, il faudrait regarder sur internet ;-).

  4. Bonjour, j’aimerais bien reproduire cette recette et aurais voulu savoir à quel moment on cuit les crevettes. D’avance merci.

    1. Il faut les mettre 10 mn avant la fin quand on remet tout à cuire dans la sauce. Les crevettes nécessitent une cuisson courte sinon elles deviennent caoutchouteuses.

  5. Merci beaucoup et bon w-e.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *