Confiture framboise-rose

Association fleurs/fruits

L’été c’est vraiment le moment idéal pour faire des confitures.
On
est un peu plus cool que pendant le restant de l’année et on prend le
temps de faire le plein de bonnes choses pour l’hiver comme le faisait
nos grands-mères dans le temps.
En ce moment, les étals regorgent de fruits tous plus appétissants et parfumés les uns que les autres, il faut donc en profiter.
Me
concernant, j’ai un peu de mal à faire des confitures à base d’un seul
fruit car je trouve ça ennuyeux (même si quand les fruits sont bons je
ne crache pas sur une confiture « mono-goût »).
J’aime m’amuser à marier les parfums, faire des essais d’association, le côté apprenti-sorcier sans doute…
J’avais
déjà fait de la confiture framboise-rose-litchi avec de l’eau de rose
mais jamais avec de vraies fleurs et cette année devant les roses
charnues et parfumées de mon jardin, j’ai eu envie d’essayer à nouveau
mais avec de vraies fleurs et sans lichee.
L’association
framboises-roses est très souvent utilisée en pâtisserie à l’instar du
célèbre Ispahan de Pierre Hermé (qui associe à ce duo le litchi), alors
pourquoi pas en confiture?
Et puis ça s’inscrit tout à
fait dans ma nouvelle marotte: la cuisine sauvage -la cuisine qui
utilise ce que Mère Nature met à notre disposition-!!

Confiture framboises-rose

Confiture framboise-rose

Ingrédients pour 4 pots:

1 kg de framboises
12 roses de jardin parfumées et non traitées
600 gr de sucre
le jus d’un citron

Mettre
les framboises dans une casserole avec le sucre, le jus de citron et
les pétales de rose et laisser si possible infuser une 1/2 journée à
couvert.
Mélanger et mettre le feu sous la casserole.
Laisser cuire  en remuant de temps à autres pour ne pas que ça accroche au fond pendant 15 à 20 mn.
Mettre en pots préalablement stérilisés, les fermer et les retourner pour faire le vide d’air.

Confiture framboise-rose

Les secrets de la recette:

  • Si
    vous n’avez pas de jardin, vous pouvez bien-sûr réaliser cette
    confiture à base d’eau de rose que vous trouverez dans tous les magasins
    ou rayon orientaux. Remplacez les par 2 cuillères à soupe d’eau de rose
    et ajoutez la en fin de cuisson pour éviter que le parfum ne s’évapore
    et disparaisse pendant la cuisson.
  • Choisissez des roses bien parfumées et bien riches en pétales. Si vos roses ne sont pas bien garnies, mettez en plus.
  • Les
    framboises contiennent beaucoup de pectine et ne nécessite pas une
    cuisson très longue, ce qui permet de bien conserver leur parfum. Ne
    sur-cuisez donc pas la confiture.
  • Le fait de faire
    infuser fruits, fleurs, sucre et citron permet aux fruits de rendre leur
    eau, aux parfums de se libérer et au sucre de fondre un peu. C’est une
    étape facultative mais que je fais de plus en plus souvent car elle
    permet une cuisson plus rapide qui abîme moins le parfum des fruits.
    Généralement, je prépare ma confiture le soir, je couvre d’un couvercle
    et je fais cuire le lendemain matin.
  • Vous pouvez, si
    vous le souhaitez, passer la confiture au tamis pour enlever tout ou une
    partie des grains de framboises si vous n’aimez pas ça. Dans ce cas, je
    vous recommande de ne pas mettre les pétales de rose et le sucre tout
    de suite: faites chauffer les framboises et le jus de citron à couvert
    pour faire éclater les fruits, passez les au tamis en récupérant un
    maximum de pulpe (s’il n’y a que du jus vous aurez une gelée) puis
    ajouter roses et sucre et reprenez la cuisson. La cuisson sans pépin
    sera un peu plus longue à cuire car les pépins apporte de la pectine.
Confiture framboise-rose

Vous aimerez aussi :

2 Comments

  1. sotis

    hummmm j'y gouterais volontiers à cette confiture!!!!bisous

    1. Kélou

      Viens y tremper ta cuillère 😉 !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.