Colombo de porc

La star des Antilles !

Avec le temps limite automnale que nous avons eu tout ce mois de juillet, l’envie de faire des plats mijotés m’est revenue…
Pour apporter dans l’assiette le soleil qui nous a tant fait défaut, je suis allée le chercher de l’autre côté de l’Atlantique!
Si les doux alizés pouvaient souffler jusqu’à nous, chasser les nuages et nous ramener un vrai été long et durable, ce serait sympa, non ?
Comme je vous l’ai dit précédemment, j’ai habité pendant 3 ans en Guadeloupe, alors forcément ça laisse des traces… Mais c’est pour le plus grand plaisir des gastronomes de la maison !!
Un petit coucou au passage à toutes mes copines connues là bas, qui suivent fidèlement mes aventures culinaires!! Je leur dédie cette recette et je leur envoie plein de ti-bo ( des « bisous » en créole pour ceux qui ne l’avaient pas compris… Mwen ka ba ti bo, aurais-je du dire !) !
Je vous propose donc aujourd’hui une recette emblématique des Antilles pleine de saveurs, j’ai nomé: Le colombo!
Le colombo c’est un peu comme la paella en Espagne : chaque famille à sa propre recette et y met un peu ce qu’elle veut; je vous propose donc aujourd’hui Ma recette du colombo.
Alors enfilez votre tablier en madras et aux fourneaux les cuisiniers !

Colombo de porc

Colombo de porc  

Ingrédients pour 6 personnes :

environ 1 kg de porc ( escalopes, filet mignon ou échine )
2 aubergines
une dizaine de pommes de terre
2 oignons
2 gousses d’ail
Le jus d’un citron
3 càs de poudre à colombo ( ou à défaut de poudre à curry )
1 càs de graines à roussir ( facultatif )
3 càs d’huile d’olive
2 feuilles de laurier
4 branches de thym
sel
bois d’Inde ou poivre
piment ( facultatif )
eau
Découper le porc en cubes et débarrasser dans un saladier.
Presser l’ail et le jus du citron, les ajouter au porc et laisser mariner au moins 1 heure.
Les faire revenir dans un poêlon avec 2 càs d’huile jusqu’à ce qu’ils aient légèrement coloré puis les débarrasser dans le saladier où il a mariné.
Éplucher et émincer l’oignon.
Faire revenir légèrement dans le même poêlon que la viande les graines à roussir 1 à 2 mn.
Ajouter les oignons et les laisser cuire à feu doux jusqu’à ce qu’ils soient translucides.
Pendant ce temps, laver les aubergines et les couper en gros dès.
Éplucher les pommes de terre et les découper également en gros cubes.
Ajouter les légumes, la viande, les herbes et les épices dans le poêlon et mouiller à hauteur d’eau.
Laisser cuire 1 heure à 1h 30 à feu doux en remuant de temps à autre pour éviter que ça n’accroche au fond.
Colombo des Antilles
Les secrets de la recette :
  • Le colombo se sert généralement avec du riz, mais personnellement, je trouve qu’avec les pommes de terre et les aubergines, ça suffit. À vous de voir, suivant l’appétit de vos convives…
  • On peut rajouter également quelques courgettes coupées en gros cubes (ça m’arrive pour avoir un plat diététique. Je laisse les pommes de terre à mon mari et mes enfants et je mange les légumes…). Certains mettent même des carottes.
  • Le Colombo peut de la même manière, se faire avec du poulet ou de l’agneau.
  • La poudre de Colombo se trouve assez facilement dans les rayons créoles ou au rayon épices sous forme de sachets comme sur les photos. Si vous n’en trouvez pas, utilisez du curry (les mélanges sont assez proches mais tout de même bien différents) ou commandez en sur internet.
  • Si vous ne trouvez pas de graines à roussir (c’est un mélange de fenugrec, de cumin et de graines de moutarde ), sautez cette étape ou remplacer par les épices contenus dans ce mélange, que vous avez sous la main.
  • Les baies de bois d’Inde ne sont elles pas faciles à trouver… Vous les trouverez peut être sous une autre appellation: le poivre ou le piment de la Jamaïque notamment. Elles ont un goût de clou de girofle, on peut donc les remplacer par 2 clous de girofle et utiliser du poivre de Sechuan si on n’en trouve pas. Si vous avez la chance de trouver également des feuilles de bois d’Inde, remplacez le laurier par ça, c’est encore mieux!
  • Aux Antilles, on utilise plus souvent du citron vert que jaune. Ici, ce n’est pas capital, utilisez ce que vous avez sous la main.
  • Servez le colombo avec du piment antillais finement ciselé ou haché (les piment antillais sur les étals, sont ceux qui on la forme d’un petit lampion, ils sont très mignons mais très forts!). N’oubliez pas d’ôter les pépins et la petite peau blanche qui se trouvent à l’intérieur, ce sont eux qui apportent le feu ! Et n’oubliez pas de vous laver abondamment les mains après les avoir manipulés… Sinon gare à vous si vous portez vos mains à votre bouche ou à vos yeux!!! Vous risquez de vous en souvenir longtemps….
  • Généralement on le sert à table dans une petite coupelle afin que chacun puisse doser à son goût.
  • Sinon, vous pouvez mettre dans le colombo pendant la cuisson, une pointe de piment de Cayenne en poudre si vous aimez les plats relevés.
  • Le temps de cuisson n’est pas donné de façon précise car c’est le genre de plat qui peut cuire plus ou moins longtemps et qui est souvent meilleur réchauffer.
  • Si la sauce est encore trop liquide en fin de cuisson, n’hésitez pas à écraser à l’aide d’une fourchette, une ou deux pommes de terre ayant cuit dans le plat pour lier et épaissir la sauce.
  • N’oubliez pas de retirer les feuilles de laurier, les branches de thym et les baies de bois d’Inde avant de servir !

Vous aimerez aussi :

8 Comments

  1. carteron

    diet et délicieux !

    1. Kélou

      Merci pour ton commentaire Nath! Contente que tu aies testé et approuvé! Bisous.

  2. Dana

    Recette au top, j'adore !

    1. Kélou

      Merci Dana! C'est gentil!

  3. Valy

    À quel moment mettez vous la poudre de colombo ?

    1. Les Recettes de Kélou

      En même temps que la viande et les légumes comme indiqué dans la recette.

  4. DROUART Francis
    DROUART Francis

    Excellente recette ! J’ai eu la chance de trouver des graines à roussir et surtout des feuilles de bois d’Inde, effectivement ça change le goût agréablement ! perso j’ai réduit la quantité de p de t et mis quelques patates douces … Comme vous dites chaque famille a sa recette. En tout cas « mési » nous nous sommes régaler.

    1. Les Recettes de Kélou

      Merci pour ce retour Francis! Très bonne idée d’avoir remplacé une partie des pommes de terre par des patates douces, ça doit apporter une petite note sucrée pas désagréable du tout 😉 ! J’essayerai la prochaine fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *