Cookies aux myrtilles et au chocolat blanc version Thermomix

Cookies des bois !

Allez ! Encore une petite recette pour les goûters de vos  » loulous » !

Mais aussi pour le plaisir des plus grands !!!

Cette idée me trottait dans la tête depuis un moment et je dois dire que le résultat ne m’a pas déçu !!

Ces petits cookies aux myrtilles et au chocolat blanc sont vraiment délicieux ! Un vrai régal pour les papilles!

Alors n’hésitez pas à les tester vous ne serez pas déçus !!

Et pour les amateurs de cookies, allez visiter la page des cookies aux M&M’s et au peanut butter et les cookies au Daim en version Thermomix.

Cookies aux myrtilles et au chocolat blanc version Thermomix

 

Cookies aux myrtilles fraîches et au chocolat blanc

 

Ingrédients pour une vingtaine de cookies :

180 gr de farine
120 gr de sucre en poudre
100 gr de beurre
1 oeuf
100 gr de chocolat blanc en tablette ou en pépites
125 gr de myrtilles fraîches ou surgelées
1/4 de càc de bicarbonate de soude ou de levure chimique
1 càc de vanille en poudre ou 1 sachet de sucre vanillé
1 pincée de sel
Allumer le four à 200°.
Si vous utilisez du chocolat blanc en tablette : le casser en carrés et les introduire dans le bol.
Donner quelques coups de Turbo pour obtenir des brisures.
Débarrasser dans un saladier.
Mettre dans le bol tous les autres ingrédients sauf les myrtilles: farine, sucre, beurre, oeuf, sel, bicarbonate et vanille.
Mixer 20 sec vitesse 4.
Ajouter les brisures de chocolat blanc ( ou les pépites ) et mixer en fonction sens inverse pendant 10 sec vit 3.
Débarrasser cette pâte dans le saladier où se trouvait le chocolat et ajouter les myrtilles.
Mélanger délicatement sans les écraser.
Déposer des petits tas sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé en les espaçant bien.
Mettre au four et faire cuire 10 à 12 mn.

Cookies aux myrtilles et au chocolat blanc avec des myrtilles surgelées

Les secrets de la recette:

La particularité de ces cookies est qu’ils ont une texture entre le gâteau et le cookies car on ne peut pas intégrer les myrtilles dans une pâte plus compacte ( j’ai essayé avec plus de farine… ). Ils sont donc bien moelleux !  Si vous les aimez plus croquants n’hésitez pas à poursuivre leur cuisson plus longtemps !

Deux options: myrtilles fraîches ou surgelées. Avantages et inconvénients:

Avec les myrtilles fraîches,
les cookies seront plus jolis. Mais les myrtilles que l’on trouve dans
le commerce ne sont souvent pas très goûteuses. Par ailleurs, elles ont
plus de mal à s’intégrer à la pâte…
Dans ce cas, il peut être utile de les rajouter au moment du façonnage
des cookies en les enfonçant dans la pâte une fois les cookies formés
sur la plaque .

Les myrtilles surgelées
sont souvent des myrtilles sauvages plus petites et plus goûteuses.
Mais les myrtilles vont donner une couleur  » violet sale » à la pâte. Ce n’est pas très
gênant mais les cookies seront moins jolis qu’avec des myrtilles
fraîches… Incorporez les encore surgelées, si vous les faites dégeler
ce sera encore pire…
Autre inconvénient des myrtilles surgelées: il faut travailler vite
car les myrtilles auront tendance à refroidir et donc durcir la pâte…
Le mélange avec la pâte et le façonnage pourraient en être compliqués…
La
cuisson des cookies avec des myrtilles surgelées peut s’avérer un peu
plus longue du fait de leur température… Si vos cookies ne vous
semblent pas cuits, n’hésitez pas à poursuivre la cuisson quelques
minutes ( Ne les faites pas cuire plus de 15 mn en tout ).

Conclusion: Cookies plus beaux avec des fraîches et meilleurs avec des surgelées !
L’idéal:
certainement des myrtilles sauvages fraîches de montagne, mais dans ce
cas on ne peut en faire qu’au mois d’août… Ce serait dommage de s’en priver pendant tout ce temps !!

Il
y a quelques temps, j’avais trouvé des myrtilles séchées qui seraient
tout à fait adaptées à cette recette.  Malheureusement, la boutique dans
laquelle j’en avais trouvé ( Frais et Compagnie ) n’en fait plus…
Dommage…

Pour former les cookies, utilisez une cuillère à soupe et faites glisser la pâte avec une cuillère à café. Pour obtenir des cookies réguliers, tasser et régulariser avec le dos de la petite cuillère légèrement tremper dans l’eau froide.

On peut aussi hacher le chocolat blanc avec un grand
couteau sur une planche à découper. Personnellement je trouve que le résultat est mieux avec cette technique qu’avec la fonction Turbo, mais comme le Thermomix est sensé nous faciliter la tâche… Je vous donne les explications avec !

Pour trouver du
chocolat blanc en pépites
, essayez chez G. Detou  ( qui porte si bien
son nom!!! Mais ne rigolez pas, c’est vraiment son nom!! Ce monsieur
gère une épicerie dans laquelle on trouve vraiment tous les produits
introuvables ailleurs pour la cuisine et surtout la pâtisserie, et il
s’appelle Gérard Detou!!! Incroyable, non?? Vous trouverez ses boutiques
à Lyon 4, rue du plat et à Paris 58, rue Tiquetonne ) ou chez les
chocolatiers.

Vous aimerez aussi :

2 Comments

  1. Unknown

    Recette essayée et adoptée !!
    Merci beaucoup.

    1. Kélou

      Merci Ève pour ces compliments!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *